Cerisier, la patience des pétales

Pendant le confinement de mars-avril 2020, j'ai dessiné sur du papier japonais tous les jours le cerisier du jardin.L'observation au jour le jour de la transformation m'a réjouie profondément. Je me suis sentie en osmose : pétale délicate, étamine fragile, vieille feuille racornie, nouvelle feuille luisante, cerise en devenir, cerise épanouie.
IMGA5837.jpg
IMGA5456.jpg
IMGA5490.jpg